<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script> UN AUTRE TEMPS - http://rolpoup1.zeblog.com/ <link rel="alternate" type="application/xml" title="RSS Commentaires" href="http://rolpoup1.zeblog.com/rsscom.php" /> <body>

UN AUTRE TEMPS




   À suivre... D'un autre côté :
Prédications / Méditations

   Et aussi : Taming List Preview <body>


À propos


Catégories



<h3></h3> <br> <h3>ERF Antibes/Vence :</h3> <a href="http://erfantibesvence.wordpress.com/" title="Église réformée de France à Antibes, Cagnes-sur-Mer et Vence" target="_blank"><img style="color:#000; border: 0px solid ; border-right: 1px solid ; border-bottom: 1px solid ; height: 60px; width: 180px;" src="http://www.zeblog.com/blog/uploads/r/rolpoup1/acv15.10.jpg" title="Église réformée de France à Antibes, Cagnes-sur-Mer et Vence" alt="Église réformée de France à Antibes, Cagnes-sur-Mer et Vence"></a> <br> <h3>Côté KT :</h3> <a href="http://ktrolpoup.zeblog.com/" title="Catéchisme" target="_blank"><img style="color:#000; border: 0px solid ; border-right: 1px solid ; border-bottom: 1px solid ; height: 60px; width: 180px;" src="http://www.zeblog.com/blog/uploads/k/ktrolpoup/kt56.jpg" title="Catéchisme" alt="Catéchisme"></a> <br> <h3>Prédications :</h3> <a href="http://rolpoup.hautetfort.com/archives/category/dimanches_fetes.html" target="_blank">Depuis 2006</a><br> <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/c-dimanches-fetes" target="_blank">Depuis 2007</a><br> <a href="http://rolpoup1.wordpress.com/category/deroulement-rolpoup/" target="_blank">Depuis 2008</a><br><br> <a href="http://rolpoup2.blogspot.com/" target="_blank">À présent :</a><br> <a href="http://rolpoup2.blogspot.com/" title="Prédications / Méditations" target="_blank"><img style="color:#000; border: 0px solid ; border-right: 1px solid ; border-bottom: 1px solid ; height: 60px; width: 180px;" src="http://rolpoup.files.wordpress.com/2009/02/bible-gutenberg1.jpg" title="Prédications / Méditations" alt="Prédications / Méditations"></a> <br> <br>

Billets


Pages

<h3>Calendrier</h3> <ul class="menugauche"><table class="calendrier"> <caption class="calendrier-mois"><span class="calendrier-prec"><a href="http://rolpoup1.zeblog.com/2017/10">«</a></span>&nbsp;<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/2017/11">Novembre&nbsp;2017</a></caption> <tr><th abbr="Lundi">Lun</th><th abbr="Mardi">Mar</th><th abbr="Mercredi">Mer</th><th abbr="Jeudi">Jeu</th><th abbr="Vendredi">Ven</th><th abbr="Samedi">Sam</th><th abbr="Dimanche">Dim</th></tr> <tr><td colspan="2">&nbsp;</td><td>1</td><td>2</td><td>3</td><td>4</td><td>5</td></tr> <tr><td>6</td><td>7</td><td>8</td><td>9</td><td>10</td><td>11</td><td>12</td></tr> <tr><td>13</td><td>14</td><td>15</td><td>16</td><td>17</td><td>18</td><td>19</td></tr> <tr><td>20</td><td>21</td><td>22</td><td>23</td><td>24</td><td>25</td><td>26</td></tr> <tr><td>27</td><td>28</td><td>29</td><td>30</td><td colspan="3">&nbsp;</td></tr> </table> </ul>

Et puis...



Rechercher

dans les blogs 'rolpoup'

Fils RSS

 -
 -

Page précédente / Page suivante

<a name='e428037'></a>

Luc 12, 1-34

Par rolpoup :: lundi 22 février 2010 à 23:01 :: Général

 

 

 

 

 

 

 

 

“Ne vous inquiétez pas”

 

 

 

Luc 12, 1-34

1  Là-dessus, comme la foule était assemblée par milliers, au point qu’on s’écrasait, il commença par dire à ses disciples: "Avant tout, gardez-vous du levain des Pharisiens, la fausseté.

2  Rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est secret qui ne sera connu.

3  Parce que tout ce que vous avez dit dans l’ombre sera entendu au grand jour; et ce que vous avez dit à l’oreille dans la cave sera proclamé sur les terrasses.

4  Je vous le dis à vous, mes amis: Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus.

5  Je vais vous montrer qui vous devez craindre: craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne. Oui, je vous le déclare, c’est celui-là que vous devez craindre.

6  Est-ce que l’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous? Pourtant pas un d’entre eux n’est oublié de Dieu.

7  Bien plus, même vos cheveux sont tous comptés. Soyez sans crainte, vous valez mieux que tous les moineaux.

8  Je vous le dis: quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu;

9  mais celui qui m’aura renié par devant les hommes sera renié par devant les anges de Dieu.

10  Et quiconque dira une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné; mais qui aura blasphémé contre le Saint Esprit, cela ne lui sera pas pardonné.

11  Lorsqu’on vous amènera devant les synagogues, les chefs et les autorités, ne vous inquiétez pas de savoir comment vous défendre et que dire.

12  Car le Saint Esprit vous enseignera à l’heure même ce qu’il faut dire."

 

13  Du milieu de la foule, quelqu’un dit à Jésus: "Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage."

14  Jésus lui dit: "Qui m’a établi pour être votre juge ou pour faire vos partages?"

15  Et il leur dit: "Attention! Gardez-vous de toute avidité; ce n’est pas du fait qu’un homme est riche qu’il a sa vie garantie par ses biens."

16  Et il leur dit une parabole: "Il y avait un homme riche dont la terre avait bien rapporté.

17  Et il se demandait: Que vais-je faire? car je n’ai pas où rassembler ma récolte.

18  Puis il se dit: Voici ce que je vais faire: je vais démolir mes greniers, j’en bâtirai de plus grands et j’y rassemblerai tout mon blé et mes biens.

19  Et je me dirai à moi-même: Te voilà avec quantité de biens en réserve pour de longues années; repose-toi, mange, bois, fais bombance.

20  Mais Dieu lui dit: Insensé, cette nuit même on te redemande ta vie, et ce que tu as préparé, qui donc l’aura?

21  Voilà ce qui arrive à celui qui amasse un trésor pour lui-même au lieu de s’enrichir auprès de Dieu."

 

22  Jésus dit à ses disciples: "Voilà pourquoi je vous dis: ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez.

23  Car la vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement.

24  Observez les corbeaux: ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’ont ni cellier ni grenier; et Dieu les nourrit. Combien plus valez-vous que les oiseaux!

25  Et qui d’entre vous peut par son inquiétude prolonger tant soit peu son existence?

26  Si donc vous êtes sans pouvoir même pour si peu, pourquoi vous inquiéter pour tout le reste?

27  Observez les lis: ils ne filent ni ne tissent, et je vous le dis: Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’a jamais été vêtu comme l’un d’eux.

28  Si Dieu habille ainsi en pleins champs l’herbe qui est là aujourd’hui et qui demain sera jetée au feu, combien plus le fera-t-il pour vous, gens de peu de foi.

29  Et vous, ne cherchez pas ce que vous mangerez ni ce que vous boirez, et ne vous tourmentez pas.

30  Tout cela, les païens de ce monde le recherchent sans répit, mais vous, votre Père sait que vous en avez besoin.

31  Cherchez plutôt son Royaume, et cela vous sera donné par surcroît.

32  Sois sans crainte, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.

33  "Vendez ce que vous possédez et donnez-le en aumône. Faites-vous des bourses inusables, un trésor inaltérable dans les cieux; là ni voleur n’approche, ni mite ne détruit.

34  Car, où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.

 

 

Évidemment, Jésus ne mâche pas ses mots – parlant de la fausseté, autre traduction : de l’hypocrisie, de ceux des pharisiens avec qui il dialogue. Et hélas, les lecteurs ultérieurs de ses propos auront une fâcheuse tendance à limiter ses propos aux seuls pharisiens – avec pour double conséquence : que cela ne nous concernerait pas (nous ne sommes pas pharisiens, n’est-ce pas ?) et, deuxième conséquence, une caution à l’antisémitisme !

 

Jésus vise simplement une tendance naturelle des religieux de qualité, qui vaut dans son contexte pour les pharisiens (remarquables) ; mais qui dans un autre contexte concerne d’autres tendances religieuses (y compris, naturellement, chrétiennes !). Il s’agit de la tendance pour la qualité, à se voir, et donc de la part des religieux de qualité, à espérer qu’elle soit visible chez eux. On est dès lors très proche de ce glissement : accentuer l’aspect extérieur de la piété, avec le risque d’écraser sous sa qualité ceux qui sont visiblement moins pieux. C’est cette accentuation toujours latente que Jésus appelle hypocrisie. Tendance, on le comprend, qui est loin de se cantonner aux pharisiens de l’époque de Jésus !

 

Cela vaut aussi pour la religion du Fils de l’Homme, pour la confession de la foi de Jésus : la vérité dans l’Esprit saint est cela seul qui importe au fond – et son défaut n’emporte pas le pardon que peut valoir le fait même de se situer contre le Fils de l’Homme !

 

Et Jésus d’avertir : tout sera dévoilé : la moindre distance entre la réalité intérieure et l’apparence extérieure, qui fait qu’au fond, quelle que soit leur piété, les êtres humains, tous de la même pâte, se ressemblent bien ! Et qu’il n’y a donc pas à craindre, qu’il n’y a pas place pour quelque obséquiosité envers ce qui semble prestigieux chez les gens remarquables. Il n’est à craindre que Dieu seul.

 

 

Comme pour donner un exemple de ce que cela vaut pour tous, « du milieu de la foule, quelqu’un dit à Jésus: "Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage" » (v. 12). Quel parent n’a pas ressenti à un moment ou à un autre un certain agacement face à ses enfants s’efforçant de l’instituer en juge d’une querelle futile ? Et de percevoir là derrière que les enfants ne sont, au fond, pas sans être au fait eux-mêmes de la futilité de l’objet de la querelle.

 

L’approbation – concurrentielle – du parent est ici chose bien plus décisive. Et dévoile aussi le fond de l’agacement : le père ou la mère n’a pas envie de se poser en juge dans un tel procès, qui consiste à dire qui est du côté du bien dans la convoitise partagée d’un objet futile. Quant au fond du problème, à savoir, lequel des deux partis en procès a l’affection du parent, il est naturellement au-delà du procès en question – d’autant plus que la réponse est : les deux !

 

Qui m’a institué juge entre vous qui vous querellez pour les futilités et n’avez pas pris conscience de votre vrai désir, celui de ce qui ne passe pas ? Alors qu’importe la thésaurisation des futilités – ce qu’illustrera la parabole que donne Jésus – genre greniers pleins pour un lendemain évidemment bref, à la mesure des choses qui passent, des choses futiles…

 

 

« Ne vous inquiétez donc pas », dit Jésus à ses disciples. « Facile à dire » pourraient-ils, pourrions-nous être tentés de répondre !

 

Ce serait ignorer que Jésus a eu un quotidien semblable à celui des autres humains, en un temps, des lieux et des circonstances où le lendemain est nettement moins garanti qu’il semble l’être pour nombre d’entre nous de nos jours.

 

Illusion de notre part, en outre. L'aisance matérielle est rien moins que très fragile, même des pays riches de notre XXIe siècle, qui vivent comme si tout cela était stable et définitif, sans compter que c'est souvent bien injuste, dans un monde de misère. Les circonstances rappellent parfois que nos lendemains sont fragiles.

 

Même pour les pays puissants d'aujourd'hui, ce que connaissaient très bien Jésus et ses contemporains reste vrai : un lendemain à la merci des caprices du temps compromettant les récoltes (les épîtres de Paul ne parlent-elles pas d’une famine à Jérusalem ?), ou d’une mauvaise pêche, etc., ou crise économique.

 

Bref, Jésus savait tout de la réalité de la fragilité des choses. Mauvais procès, donc, que de lui répondre : « facile à dire ». La clef de la signification de son propos est sans doute au v. 25 : « qui d’entre vous peut par son inquiétude prolonger tant soit peu son existence? » – ou, en d’autres termes : ce n’est pas l’inquiétude qui assure notre lendemain, notre nourriture ou notre vêtement ! L’inquiétude ne fait qu’ajouter à notre misère, mais elle n’ajoute rien au fait que notre lendemain ne dépend pas de nous.

 

La sagesse sera donc de se confier en celui de qui seul peut venir notre paix, celui dont il s’agit donc de rechercher le Royaume avant toute chose : cela seul est inébranlable et hors des atteintes qui décousent et usent tout ce qui est de ce temps.

 

« Je chanterai toujours les bontés de l’Eternel ; Ma bouche fera connaître à jamais ta fidélité.

Car je dis : La bonté a des fondements éternels ; Tu établis ta fidélité dans les cieux. » (Psaume 89, 1-2)

 

 

 

<h2 style="margin-top:10px;">Trackbacks</h2> <div id="trackbacks"> Pour faire un trackback sur ce billet : http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=428037</div> <h2>Commentaires</h2> <div id="commentaires"> Aucun commentaire pour le moment. </div> <h2>Ajouter un commentaire</h2> <div id="commentaires"> <form action="http://rolpoup1.zeblog.com/blog/post_comment.php" method="POST" name="info"> Nom ou pseudo :<br /> <input type="text" name="nickname" value=""><br /><br /> Email (facultatif) :<br /> <input type="text" name="mail" value=""><br /><br /> Site Web (facultatif) :<br /> <input type="text" name="site" value="http://"><br /><br /> Commentaire :<br /> <textarea rows="7" cols="35" name="contents"></textarea><br /><br /> <script type="text/javascript" src="http://www.google.com/recaptcha/api/challenge?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9"></script> <noscript> <iframe src="http://www.google.com/recaptcha/api/noscript?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9" height="300" width="500" frameborder="0"></iframe><br/> <textarea name="recaptcha_challenge_field" rows="3" cols="40"></textarea> <input type="hidden" name="recaptcha_response_field" value="manual_challenge"/> </noscript> <input type='submit' class='button' value='Envoyer'>&nbsp; <input type='hidden' name='task' value='dopost'> <input type='hidden' name='u' value='rolpoup1'> <input type='hidden' name='e_id' value='428037'> <input type='hidden' name='titre' value='Luc 12, 1-34'> <input type='hidden' name='IP' value='54.80.227.189'> <input type='hidden' name='temps_secs' value='D/(;(.9/E' /> </form> </div> <noembed> </div> </td> </tr> <tr> <td colspan="2" id="pied">Copyright © <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/"> UN AUTRE TEMPS</a> - Blog créé avec <a target="_blank" href="http://www.zeblog.com">ZeBlog</a> </td> </tr> </table> </div> </BODY> </HTML>