<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script> UN AUTRE TEMPS - http://rolpoup1.zeblog.com/ <link rel="alternate" type="application/xml" title="RSS Commentaires" href="http://rolpoup1.zeblog.com/rsscom.php" /> <body>

UN AUTRE TEMPS




   À suivre... D'un autre côté :
Prédications / Méditations

   Et aussi : Taming List Preview <body>


À propos


Catégories



<h3></h3> <br> <h3>ERF Antibes/Vence :</h3> <a href="http://erfantibesvence.wordpress.com/" title="Église réformée de France à Antibes, Cagnes-sur-Mer et Vence" target="_blank"><img style="color:#000; border: 0px solid ; border-right: 1px solid ; border-bottom: 1px solid ; height: 60px; width: 180px;" src="http://www.zeblog.com/blog/uploads/r/rolpoup1/acv15.10.jpg" title="Église réformée de France à Antibes, Cagnes-sur-Mer et Vence" alt="Église réformée de France à Antibes, Cagnes-sur-Mer et Vence"></a> <br> <h3>Côté KT :</h3> <a href="http://ktrolpoup.zeblog.com/" title="Catéchisme" target="_blank"><img style="color:#000; border: 0px solid ; border-right: 1px solid ; border-bottom: 1px solid ; height: 60px; width: 180px;" src="http://www.zeblog.com/blog/uploads/k/ktrolpoup/kt56.jpg" title="Catéchisme" alt="Catéchisme"></a> <br> <h3>Prédications :</h3> <a href="http://rolpoup.hautetfort.com/archives/category/dimanches_fetes.html" target="_blank">Depuis 2006</a><br> <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/c-dimanches-fetes" target="_blank">Depuis 2007</a><br> <a href="http://rolpoup1.wordpress.com/category/deroulement-rolpoup/" target="_blank">Depuis 2008</a><br><br> <a href="http://rolpoup2.blogspot.com/" target="_blank">À présent :</a><br> <a href="http://rolpoup2.blogspot.com/" title="Prédications / Méditations" target="_blank"><img style="color:#000; border: 0px solid ; border-right: 1px solid ; border-bottom: 1px solid ; height: 60px; width: 180px;" src="http://rolpoup.files.wordpress.com/2009/02/bible-gutenberg1.jpg" title="Prédications / Méditations" alt="Prédications / Méditations"></a> <br> <br>

Billets


Pages

<h3>Calendrier</h3> <ul class="menugauche"><table class="calendrier"> <caption class="calendrier-mois"><span class="calendrier-prec"><a href="http://rolpoup1.zeblog.com/2017/6">«</a></span>&nbsp;<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/2017/7">Juillet&nbsp;2017</a></caption> <tr><th abbr="Lundi">Lun</th><th abbr="Mardi">Mar</th><th abbr="Mercredi">Mer</th><th abbr="Jeudi">Jeu</th><th abbr="Vendredi">Ven</th><th abbr="Samedi">Sam</th><th abbr="Dimanche">Dim</th></tr> <tr><td colspan="5">&nbsp;</td><td>1</td><td>2</td></tr> <tr><td>3</td><td>4</td><td>5</td><td>6</td><td>7</td><td>8</td><td>9</td></tr> <tr><td>10</td><td>11</td><td>12</td><td>13</td><td>14</td><td>15</td><td>16</td></tr> <tr><td>17</td><td>18</td><td>19</td><td>20</td><td>21</td><td>22</td><td>23</td></tr> <tr><td>24</td><td>25</td><td>26</td><td>27</td><td>28</td><td>29</td><td>30</td></tr> <tr><td>31</td><td colspan="6">&nbsp;</td></tr> </table> </ul>

Et puis...



Rechercher

dans les blogs 'rolpoup'

Fils RSS

 -
 -

Page précédente / Page suivante

<a name='e431075'></a>

...

Par rolpoup :: samedi 03 avril 2010 à 10:54 :: Général
 
 
 
 
 
 
Suite du blog...  D'un autre côté 

 
 
 
<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/431075-/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=431075">aucun trackback</a>

Luc 19, 28-44

Par rolpoup :: dimanche 28 mars 2010 à 10:30 :: Dimanches & fêtes

 

 

 

 

 

 

 

 

« Sauve dès maintenant ! » 

 

 

 

Ésaïe 50, 4-7 ;

Psaume 48 ;

Philippiens 2, 6-11

 

Luc 19, 28-44

28  Après avoir ainsi parlé, il partit en avant et monta vers Jérusalem.

29  Lorsqu'il approcha de Bethphagé et de Béthanie, près du mont dit des Oliviers, il envoya deux de ses disciples,

30  en disant : Allez au village qui est en face ; quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est jamais assis ; détachez-le et amenez-le.

31  Si quelqu'un vous demande : « Pourquoi le détachez-vous ? », vous lui direz : « Le Seigneur en a besoin. »

32  Ceux qui avaient été envoyés s'en allèrent et trouvèrent les choses comme il leur avait dit.

33  Comme ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent : Pourquoi détachez-vous l'ânon ?

34  Ils répondirent : Le Seigneur en a besoin.

35  Et ils l'amenèrent à Jésus ; puis ils jetèrent leurs vêtements sur l'ânon et firent monter Jésus.

36  A mesure qu'il avançait, les gens étendaient leurs vêtements sur le chemin.

37  Il approchait déjà de la descente du mont des Oliviers lorsque toute la multitude des disciples, tout joyeux, se mirent à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus.

38  Ils disaient : Béni soit celui qui vient, le roi, au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel

et gloire dans les lieux très hauts !

 

Suite...  Prédication 

 

 

 

 

<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/430572-luc-19-28-44/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=430572">aucun trackback</a>

Jean 8, 1-11

Par rolpoup :: dimanche 21 mars 2010 à 10:30 :: Dimanches & fêtes

 

 

 

 

 

 

 

 

Question de pardon 

 

 

 

Ésaïe 43, 15-21

Psaume 126

Philippiens 3, 1-14

 

Jean 8, 1-11

1  Jésus gagna le mont des Oliviers.

2  Dès le point du jour, il revint au temple et, comme tout le peuple venait à lui, il s'assit et se mit à enseigner.

3  Les scribes et les Pharisiens amenèrent alors une femme qu'on avait surprise en adultère et ils la placèrent au milieu du groupe.

4  "Maître, lui dirent-ils, cette femme a été prise en flagrant délit d'adultère.

5  Dans la Loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Et toi, qu'en dis-tu?"

6  Ils parlaient ainsi dans l'intention de lui tendre un piège, pour avoir de quoi l'accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à tracer du doigt des traits sur le sol.

7  Comme ils continuaient à lui poser des questions, Jésus se redressa et leur dit: "Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre."

8  Et s'inclinant à nouveau, il se remit à tracer des traits sur le sol.

9  Après avoir entendu ces paroles, ils se retirèrent l'un après l'autre, à commencer par les plus âgés, et Jésus resta seul. Comme la femme était toujours là, au milieu du cercle,

10  Jésus se redressa et lui dit: "Femme, où sont-ils donc? Personne ne t'a condamnée?"

11  Elle répondit: "Personne, Seigneur", et Jésus lui dit: "Moi non plus, je ne te condamne pas: va, et désormais ne pèche plus."

 

 

La femme de notre texte est une figure de l'Église, pécheresse pardonnée, coupable d'adultère vis-à-vis de Dieu, et pardonnée à laquelle Jésus déclare : "va et ne pèche plus !" Jésus, dont la sainteté le met en position de juge, et lui seul, prononce son verdict : "je ne te condamne pas".

 

C'est aujourd'hui le jour du salut. Il est encore temps d'entrer dans le Royaume. La femme adultère à ses pieds, Jésus s'adresse à la conscience de chacun de nous. Ce faisant, il annonce ce qui est le fondement du Royaume dont il est porteur : le pardon, la grâce seule, la faveur de Dieu.

 

 

Suite...  Prédication 

 

 

 

 

<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/430063-jean-8-1-11/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=430063">aucun trackback</a>

Luc 15, 1-32

Par rolpoup :: dimanche 14 mars 2010 à 10:30 :: Dimanches & fêtes

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fils prodigue et l’autre fils

 

 

 

Josué 5, 10-12

Psaume 34

2 Co 5, 17-21

 

Luc 15, 1-32

1  Les collecteurs d’impôts et les pécheurs s’approchaient tous de lui pour l’écouter.

2  Et les Pharisiens et les scribes murmuraient; ils disaient : "Cet homme-là fait bon accueil aux pécheurs et mange avec eux !"

3  Alors il leur dit cette parabole :

[…]

11  […] "Un homme avait deux fils.

12  Le plus jeune dit à son père : Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son avoir.

13  Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout réalisé, partit pour un pays lointain et il y dilapida son bien dans une vie de désordre.

14  Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans l’indigence.

15  Il alla se mettre au service d’un des citoyens de ce pays qui l’envoya dans ses champs garder les porcs.

16  Il aurait bien voulu se remplir le ventre des gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait.

17  Rentrant alors en lui-même, il se dit : Combien d’ouvriers de mon père ont du pain de reste, tandis que moi, ici, je meurs de faim !

18  Je vais aller vers mon père et je lui dirai : Père, j’ai péché envers le ciel et contre toi.

19  Je ne mérite plus d’être appelé ton fils. Traite-moi comme un de tes ouvriers.

20  Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut pris de pitié : il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers.

21  Le fils lui dit : Père, j’ai péché envers le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d’être appelé ton fils…

22  Mais le père dit à ses serviteurs : Vite, apportez la plus belle robe, et habillez-le ; mettez-lui un anneau au doigt, des sandales aux pieds.

23  Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons,

24  car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé. "Et ils se mirent à festoyer.

25  Son fils aîné était aux champs. Quand, à son retour, il approcha de la maison, il entendit de la musique et des danses.

26  Appelant un des serviteurs, il lui demanda ce que c’était.

27  Celui-ci lui dit : C’est ton frère qui est arrivé, et ton père a tué le veau gras parce qu’il l’a vu revenir en bonne santé.

28  Alors il se mit en colère et il ne voulait pas entrer. Son père sortit pour l’en prier ;

29  mais il répliqua à son père : Voilà tant d’années que je te sers sans avoir jamais désobéi à tes ordres; et, à moi, tu n’as jamais donné un chevreau pour festoyer avec mes amis.

30  Mais quand ton fils que voici est arrivé, lui qui a mangé ton avoir avec des filles, tu as tué le veau gras pour lui !

31  Alors le père lui dit: Mon enfant, toi, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.

32  Mais il fallait festoyer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé.

 

*

 

 

Le Père, nous connaissant comme ses enfants, n'attend même pas de nous le signe de sainteté d'un repentir exemplaire. Il n'attend que de nous voir enfin près de lui tels que nous sommes vraiment, c'est-à-dire sous son regard.

 

Le Père n'attend pas d'entendre le discours préparé du fils prodigue pour se jeter à son cou. Il nous tend déjà ses bras. Déjà, il est prêt à préparer la fête de la joie de notre retour. La simple vue de ses enfants désarme la colère que nous redoutons.

 

le Christ qui vient de Dieu vers nous, le fait pour accomplir la réconciliation. Et déjà le monde céleste se réjouit des fruits de sa mission : le dévoilement de la valeur infinie de chacun, indépendamment de la réalité de son éloignement de la source de son être.

 

Pour chacun d’entre nous, rien n’est jamais perdu, rien n’est jamais tel qu’on puisse en dire : c’est fixé ! Notre prière peut changer le cours de notre histoire, le cours de notre malheur, même. Notre retour à Dieu, notre conversion, peut changer le cours de tout désespoir. Rien n’est jamais clos, et ce qui s’ouvre réjouit dans l’éternité toute la création visible et invisible.

 

Suite...  Prédication 

 

 

 

 

<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/429577-luc-15-1-32/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=429577">aucun trackback</a>

Exode 33

Par rolpoup :: mercredi 10 mars 2010 à 8:33 :: Général

 

 

 

 

 

 

 

 

En traces

 

 

 

Exode 33

1  Le SEIGNEUR dit à Moïse : Va, toi et le peuple que tu as fait monter d'Egypte ; monte d'ici vers le pays que j'ai promis par serment à Abraham, à Isaac et à Jacob, en disant : « Je le donnerai à ta descendance. »

2  J'enverrai devant toi un messager et je chasserai les Cananéens, les Amorites, les Hittites, les Perizzites, les Hivvites et les Jébusites,

3  dans ce pays ruisselant de lait et de miel. Mais je ne monterai pas au milieu de toi, de peur de t'exterminer en chemin, car tu es un peuple rétif.

4  Lorsque le peuple eut entendu cette parole funeste, il prit le deuil ; personne ne mit ses ornements.

5  Le SEIGNEUR dit à Moïse : Dis aux Israélites : Vous êtes un peuple rétif ; si je montais un seul instant au milieu de toi, je t'exterminerais. Débarrasse-toi maintenant de tes ornements, et je verrai ce que je vais te faire.

6  Ainsi les Israélites se dépouillèrent de leurs ornements à partir du mont Horeb.

7  Moïse prit la tente et la dressa pour lui hors du camp, à quelque distance ; il l'appela tente de la Rencontre ; quiconque voulait consulter le SEIGNEUR sortait vers la tente de la Rencontre, qui était hors du camp.

8  Lorsque Moïse sortait vers la tente, tout le peuple se levait ; chacun se tenait à l'entrée de sa tente et suivait des yeux Moïse, jusqu'à ce qu'il soit entré dans la tente.

9  Lorsque Moïse entrait dans la tente, la colonne de nuée descendait et s'arrêtait à l'entrée de la tente ; alors il parlait avec Moïse.

10  Tout le peuple voyait la colonne de nuée s'arrêter à l'entrée de la tente ; alors tout le peuple se levait et se prosternait, chacun à l'entrée de sa tente.

11  Le SEIGNEUR parlait à Moïse face à face, comme un homme parle à son ami. Puis il revenait au camp ; mais son auxiliaire, le jeune Josué, fils de Noun, ne bougeait pas de l'intérieur de la tente.

12  Moïse dit au SEIGNEUR : Regarde, tu me dis : « Fais monter ce peuple ! » Pourtant tu ne m'as pas fait savoir qui tu enverras avec moi. Cependant, tu as dit : « Je t'ai distingué par ton nom, et tu as trouvé grâce à mes yeux. »

13  Maintenant, je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, fais-moi connaître tes voies ; alors je te connaîtrai et je trouverai ainsi grâce à tes yeux. Regarde : cette nation est ton peuple !

14  Il répondit : J'irai moi-même avec toi et je t'accorderai le repos.

15  Moïse lui dit : Si tu n'y vas pas toi-même, ne nous fais pas monter d'ici.

16  A quoi donc saura-t-on que j'ai trouvé grâce à tes yeux, moi et ton peuple ? N'est-ce pas au fait que tu marcheras avec nous, et que nous serons traités différemment, moi et ton peuple, de tous les peuples de la terre ?

17  Le SEIGNEUR dit à Moïse : Je ferai précisément ce que tu as dit, car tu as trouvé grâce à mes yeux et je t'ai distingué par ton nom.

18  Alors Moïse dit : Fais-moi voir ta gloire, je t'en prie !

19  Il répondit : Je ferai passer devant toi toute ma bonté et je proclamerai devant toi le nom du SEIGNEUR (YHWH) ; je ferai grâce à qui je ferai grâce, et j'aurai compassion de qui j'aurai compassion.

20  Il ajouta : Tu ne pourras pas voir ma face, car l'être humain ne peut me voir et vivre.

21  Le SEIGNEUR dit : Voici un lieu près de moi ; tu te tiendras sur le rocher.

22  Quand ma gloire passera, je te mettrai dans un creux du rocher et je te couvrirai de ma main jusqu'à ce que je sois passé.

23  Puis je retirerai ma main, et tu me verras par-derrière ; mais ma face ne pourra pas être vue.

 

 

Après la chute précédente, lors de l’épisode du veau/taurillon d’or, voici la promesse renouvelée, au-delà de la blessure et malgré la blessure, dont demeure la cicatrice.

 

L’intercession de Moïse rappelle alors la force mystérieuse de la prière du juste, qui accepte de marcher dans la confiance seule — « le juste vivra par la foi (Habacuc 2, 4) —, qui accepte de ne pas voir.

 

Ce qui va être encore souligné, au cœur de ce moment d’intercession de Moïse se faisant on ne peut plus proche du peuple : percevoir au moins la gloire de celui qui ne se rend présent que par sa promesse — « Je serai » : « tu me verras par-derrière », c’est à dire en traces. On ne perçoit de Dieu qui promet « je serai » que les traces laissées dans le temps par l’accomplissement de sa promesse — traces, par derrière…

 

« Célébrez le SEIGNEUR, invoquez son nom ! Faites connaître parmi les peuples ses hauts faits !

Chantez pour lui, jouez des psaumes pour lui ! Réfléchissez à tous ses actes étonnants !

Mettez votre fierté dans son nom sacré ! Que se réjouisse le cœur de ceux qui cherchent le SEIGNEUR !

Cherchez le SEIGNEUR et sa force, recherchez-le constamment ! » (Psaume 105, 1-4)

 

 

 

<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/429288-exode-33/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=429288">aucun trackback</a>

Exode 32

Par rolpoup :: mardi 09 mars 2010 à 15:47 :: Général

 

 

 

 

 

 

 

 

Un taurillon d’or

 

 

 

Exode 32

1  Le peuple vit que Moïse tardait à descendre de la montagne ; alors le peuple se rassembla autour d'Aaron et lui dit : Fais-nous des dieux qui marchent devant nous ! Car ce Moïse, cet homme qui nous a fait monter d'Egypte, nous ne savons pas ce qui est advenu de lui !

2  Aaron leur dit : Enlevez les anneaux d'or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi.

3  Tous les gens du peuple enlevèrent les anneaux d'or qui étaient à leurs oreilles et les apportèrent à Aaron.

4  Celui-ci prit l'or de leurs mains, le façonna au burin et fit un taurillon de métal fondu. Puis ils dirent : Voici tes dieux, Israël, ceux qui t'ont fait monter d'Egypte !

5  Lorsque Aaron vit cela, il bâtit un autel devant le taurillon et s'écria : Demain, il y aura une fête pour le SEIGNEUR !

6  Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, ils offrirent des holocaustes et présentèrent des sacrifices de paix. Le peuple s'assit pour manger et pour boire ; puis ils se levèrent pour s'amuser.

7  Le SEIGNEUR dit à Moïse : Va, descends ; car ton peuple, celui que tu as fait monter d'Egypte, s'est perverti.

8  Ils se sont bien vite écartés de la voie que je leur avais prescrite ; ils se sont fait un taurillon de métal fondu, ils se sont prosternés devant lui, ils lui ont offert des sacrifices et ils ont dit : Voici tes dieux, Israël, ceux qui t'ont fait monter d'Egypte !

9  Le SEIGNEUR dit à Moïse : Je vois que ce peuple est un peuple rétif.

10  Maintenant, laisse-moi faire : je vais me mettre en colère contre eux, je les exterminerai, et je ferai de toi une grande nation.

11  Moïse chercha à apaiser le SEIGNEUR, son Dieu ; il dit : SEIGNEUR, pourquoi te mettre en colère contre ton peuple, alors que tu l'as fait sortir d'Egypte par une grande puissance, par une main forte ?

12  Pourquoi les Egyptiens diraient-ils : « C'est pour leur malheur qu'il les a fait sortir : c'est pour les tuer dans les montagnes et pour les exterminer, pour les faire disparaître de la terre ! » Reviens de ta colère ardente, renonce au mal que tu voulais faire à ton peuple !

13  Souviens-toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, tes serviteurs, auxquels tu as dit, en faisant un serment par toi-même : « Je multiplierai votre descendance comme les étoiles du ciel, je donnerai à votre descendance tout ce pays dont j'ai parlé, et ce sera son patrimoine pour toujours. »

14  Alors le SEIGNEUR renonça au mal qu'il avait parlé de faire à son peuple.

 

15  Moïse redescendit de la montagne, les deux tablettes du Témoignage à la main ; les tablettes étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de part et d'autre.

16  Les tablettes étaient l'ouvrage de Dieu ; l'écriture était l'écriture de Dieu, gravée sur les tablettes.

17  Quand Josué entendit le peuple qui poussait des clameurs, il dit à Moïse : Il y a un bruit de guerre dans le camp !

18  Il répondit :
Ce n'est pas un chœur de victoire,
ce n'est pas un chœur de défaite,
ce sont d'autres chœurs que j'entends !

19  Comme il approchait du camp, il vit le taurillon et les danses. Alors Moïse se mit en colère ; il jeta les tablettes et les brisa au pied de la montagne.

20  Il prit le taurillon qu'ils avaient fait et le brûla au feu ; il le réduisit en une poussière qu'il dissémina sur l'eau, et il le fit boire aux Israélites.

21  Moïse dit à Aaron : Que t'a fait ce peuple, pour que tu aies fait venir sur lui un si grand péché ?

22  Aaron répondit : Ne te mets pas en colère, mon seigneur ! Tu connais toi-même ce peuple : il est porté au mal.

23  Ils m'ont dit : « Fais-nous des dieux qui marchent devant nous ! Car ce Moïse, cet homme qui nous a fait monter d'Egypte, nous ne savons pas ce qui est advenu de lui ! »

24  Je leur ai dit : Que ceux qui ont des objets d'or les enlèvent ! Ils me les ont donnés ; je les ai jetés au feu, et il en est sorti ce taurillon.

25  Moïse vit que le peuple était incontrôlable, car Aaron l'avait laissé devenir incontrôlable : il allait être la risée de ses adversaires.

26  Moïse se tint debout à la porte du camp et dit : Ceux qui sont pour le SEIGNEUR, à moi ! Tous les fils de Lévi se rassemblèrent autour de lui.

27  Il leur dit : Ainsi parle le SEIGNEUR, le Dieu d'Israël : Que chacun de vous mette son épée au côté ; passez et repassez dans le camp, d'une porte à l'autre, et tuez, qui son frère, qui son ami, qui son parent !

28  Les fils de Lévi firent ce que Moïse avait dit : ce jour-là, il tomba environ trois mille hommes parmi le peuple.

29  Moïse dit : Soyez investis aujourd'hui pour le SEIGNEUR, chacun même au prix de son fils ou de son frère, afin qu'il vous accorde aujourd'hui une bénédiction.

30  Le lendemain, Moïse dit au peuple : Vous avez commis un grand péché. Maintenant, je vais monter vers le SEIGNEUR : peut-être pourrai-je faire l'expiation pour votre péché.

31  Moïse revint vers le SEIGNEUR et dit : S'il te plaît ! Ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait des dieux d'or.

32  Si maintenant tu voulais bien pardonner leur péché... sinon, je t'en prie, efface-moi de ton livre, celui que tu as écrit.

33  Le SEIGNEUR dit à Moïse : Celui que j'effacerai de mon livre, c'est celui qui a péché contre moi.

34  Maintenant, va ; conduis le peuple où je t'ai dit. Mon messager marchera devant toi ; mais le jour où j'interviendrai, je leur ferai rendre des comptes pour leur péché.

35  Le SEIGNEUR frappa le peuple d'un fléau, parce qu'ils avaient fait ce taurillon, celui qu'Aaron avait fait.

 

 

L’idée de départ, quant au sanctuaire, est de signifier la présence qui est au-delà de nous et qui nous fonde, mais qui ne se voit pas, et ne se représente pas. Cf. ch. 25 : « Regarde, puis fais d'après le modèle qui t'est montré dans la montagne » (ch. 25, v. 40). Pour cela, « qu'ils prennent un prélèvement pour moi » (ch. 25, v. 2). Là sont les deux pôles de la construction du sanctuaire où célébrer Dieu. Son fondement et son modèle, c’est le sanctuaire céleste (cf. Hébreux 8, 5). Son matériau est ce qu’amènent les hommes de façon volontaire (ch. 25, v. 2).

 

Et voilà qu’alors que Moïse s’est absenté pour la rencontre de celui dont on ne perçoit la présence que comme absence —, on retrouve du matériau qu’amènent les hommes de façon volontaire, l’or — « Que ceux qui ont des objets d'or les enlèvent ! » Et voilà ce qu’il en sort : « Ils me les ont donnés ; je les ai jetés au feu, et il en est sorti ce taurillon. » (ch. 32, v. 24) !

 

Au lieu de servir en symbole de ce que signifie l’absence Moïse, un Dieu que l’on ne voit pas, qui nous fonde et nous envoie, le matériau amené pas les hommes sert à représenter le produit de leur imagination !

 

Selon le commentaire de Rachi citant le Talmud, « pour l’agneau pascal, qui n’est qu’un précepte parmi tous, la Torah a stipulé : « Tout fils de païen n’en mangera pas » (supra, Exode 12, 43). Or, c’est la Torah tout entière que je tiens ici tandis que tout Israël la renie ! Comment pourrais-je la leur donner ? (Chabath 87a). »

 

Toujours selon Rachi, « il fit boire aux fils d’Israël (l'eau infusée de la cendre du veau d'or) signifie qu’il voulait les mettre à l’épreuve comme des femmes soupçonnées d’adultère (Bamidbar 5, 12 et suivants – ‘Avoda zara 44a). »

 

Le terrible fléau qui s’abat, donné par les mains des lévites, signe alors une rupture. Quelque chose de fatal, qu’aura limité pourtant l’intercession de Moïse, prêt à être effacé du livre de Dieu. Mais malgré son intercession, une blessure subsistera...

 

« Mon âme, bénis l’Eternel ! Eternel, mon Dieu, tu es infiniment grand ! Tu es revêtu d’éclat et de magnificence !

Il s’enveloppe de lumière comme d’un manteau ; Il étend les cieux comme un pavillon.

Il forme avec les eaux le faîte de sa demeure ; Il prend les nuées pour son char, Il s’avance sur les ailes du vent.

Il fait des vents ses messagers, Des flammes de feu ses serviteurs. » (Psaume 104, 1-4)

 

 

 

<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/429229-exode-32/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=429229">aucun trackback</a>

Exode 3, 1-15

Par rolpoup :: dimanche 07 mars 2010 à 10:30 :: Dimanches & fêtes

 

 

 

 

 

 

 

 

Traces

 

 

 

Exode 3, 1-15

1  Moïse faisait paître le petit bétail de Jéthro, son beau-père, qui était prêtre de Madiân ; il mena le troupeau au-delà du désert et arriva à la montagne de Dieu, à l'Horeb.

2  Le messager du SEIGNEUR lui apparut dans un feu flamboyant, du milieu d'un buisson. Moïse vit que le buisson était en feu, mais que le buisson ne se consumait pas.

3  Moïse dit : Je vais faire un détour pour voir ce phénomène extraordinaire : pourquoi le buisson ne brûle-t-il pas ?

4  Le SEIGNEUR vit qu'il faisait un détour pour voir ; alors Dieu l'appela du milieu du buisson : Moïse ! Moïse ! Il répondit : Je suis là !

5  Dieu dit : N'approche pas d'ici ; ôte tes sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sacrée.

6  Il ajouta : Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. Moïse se détourna, car il avait peur de diriger ses regards vers Dieu.

7  Le SEIGNEUR dit : J'ai bien vu l'affliction de mon peuple qui est en Egypte, et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses tyrans ; je connais ses douleurs.

8  Je suis descendu pour le délivrer de la main des Egyptiens et pour le faire monter de ce pays vers un bon et vaste pays, un pays ruisselant de lait et de miel […].

9  Maintenant, les cris des Israélites sont venus jusqu'à moi, et j'ai vu l'oppression que les Egyptiens leur font subir.

10  Maintenant, va, je t'envoie auprès du pharaon ; fais sortir d'Egypte mon peuple, les Israélites !

11  Moïse dit à Dieu : Qui suis-je pour aller auprès du pharaon et pour faire sortir d'Egypte les Israélites ?

12  Dieu dit : Je serai avec toi ; et voici quel sera pour toi le signe que c'est moi qui t'envoie : quand tu auras fait sortir d'Egypte le peuple, vous servirez Dieu sur cette montagne.

13  Moïse dit à Dieu : Supposons que j'aille vers les Israélites et que je leur dise : « Le Dieu de vos pères m'a envoyé vers vous. » S'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je ?

14  Dieu dit à Moïse : Je serai qui je serai. Et il ajouta : C'est ainsi que tu répondras aux Israélites : «   “Je serai” m'a envoyé vers vous. »

15  Dieu dit encore à Moïse : Tu diras aux Israélites : « C'est le SEIGNEUR (YHWH), le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, qui m'a envoyé vers vous. » C'est là mon nom pour toujours, c'est mon nom tel qu'on l'évoquera de génération en génération.

 

*

 

Un nom bien mystérieux ! Un nom dans lequel se fonde l’interdit et l’impossibilité de représenter Dieu. Un nom que l’on ne possède pas, un nom saint dont on ne peut que dire : qu’il soit sanctifié ! Un nom qui fonde une exigence, un effort, un détour, comme celui de Moïse contournant le buisson annonçant ce nom insaisissable.

 

Un détour qui fonde une culture, et par là une ouverture (« alandado » en occitan, d’où ce nom de notre association culturelle protestante à Antibes) — ouverture vers des libérations inattendues, à commencer par celle que Moïse portera au peuple captif auprès de Pharaon.

 

La libération est présente dans ce nom même et dans son inaccessibilité, dans l’exigence de sa sanctification, dont le contournement du buisson, « pour voir »… — pour voir qu’on ne verra rien ! — est déjà le signe : le signe et le fondement de l’art et de la culture issus de cette révélation biblique. Un Dieu qu’on ne voit pas, et donc qu’on ne peint pas, qu’on ne sculpte pas, ou que l’art visuel ne dit qu’en détours, autant d’abstractions partant des traces, que celui qui a promis sa présence laisse comme de simples traces. Plus tard Moïse s’entendra dire : tu me verras par derrière, tu ne verras donc que les traces que je laisse.

 

Un art et une culture du dépouillement, de l’abstraction, en naîtront, concernant le sens visuel comme tous les autres sens, tactile, gustatif et olfactif, lors de nos cérémonies symboliques, et auditif, pour une musique visant à l’essentiel, au dépouillement des formes, à l’abstraction — dont une forme accomplie est sans doute celle développée par Bach / Soli Deo Gloria ; mais aussi par ces envolées priantes des spirituals tendant vers l’inaccessible, encore le détour de Moïse vers celui qui promet sa présence qui ouvre à ses traces.

 

*

 

Mais alors nous voilà au cœur de ce que veut signifier une Association culturelle comme notre « association culturelle protestante / Alandado ». Ouvrir à des traces induites par la parole de l’inaccessible. Des traces comme carrefour entre la parole biblique et le monde où elle fait retentir ses échos.

 

Suite...  Prédication 

 

 

 

 

<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/429230-exode-3-1-15/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=429230">aucun trackback</a>

Exode 31

Par rolpoup :: samedi 06 mars 2010 à 23:45 :: Général

 

 

 

 

 

 

 

 

Un sanctuaire dans le temps

 

 

 

Exode 31

1  Le SEIGNEUR dit à Moïse :

2  Regarde : j'ai appelé par son nom Betsaléel, fils d'Ouri, fils de Hour, de la tribu de Juda.

3  Je l'ai rempli du souffle de Dieu, de sagesse, d'intelligence et de connaissance pour toutes sortes de travaux,

4  pour concevoir des ouvrages, pour travailler l'or, l'argent et le bronze,

5  pour graver les pierres à enchâsser, pour tailler le bois et pour faire toutes sortes de travaux.

6  Je lui ai donné pour aide Oholiab, fils d'Ahisamak, de la tribu de Dan. J'ai mis de la sagesse dans le cœur de tous les gens habiles, pour qu'ils fassent tout ce que je t'ai ordonné :

7  la tente de la Rencontre, le coffre du Témoignage, l'expiatoire qui est dessus, et tous les ustensiles de la tente ;

8  la table et ses ustensiles, le porte-lampes pur et tous ses ustensiles, l'autel de l'encens,

9  l'autel des holocaustes et tous ses ustensiles, la cuve et sa base ;

10  les vêtements spéciaux, les vêtements sacrés pour Aaron, le prêtre, les vêtements sacerdotaux de ses fils ;

11  l'huile d'onction, et l'encens aromatique pour le sanctuaire. Ils feront exactement ce que je t'ai ordonné.

12  Le SEIGNEUR dit à Moïse :

13  Toi, dis aux Israélites : Surtout, vous observerez mes sabbats : ce sera un signe entre moi et vous, dans toutes vos générations, afin qu'on sache que c'est moi, le SEIGNEUR (YHWH), qui vous rends saints.

14  Vous observerez le sabbat, car il est sacré pour vous : celui qui le profanera sera mis à mort. Quiconque travaillera ce jour-là sera retranché du sein de son peuple.

15  Pendant six jours on travaillera ; mais le septième jour il y aura sabbat, repos sabbatique sacré pour le SEIGNEUR. Quiconque travaillera le jour du sabbat sera mis à mort.

16  Les Israélites observeront le sabbat ; ils célébreront le sabbat, dans toutes leurs générations, comme une alliance perpétuelle.

17  Ce sera entre moi et les Israélites un signe pour toujours ; car en six jours le SEIGNEUR a fait le ciel et la terre, et le septième jour il s'est reposé et il a repris haleine.

18  Lorsqu'il eut achevé de parler à Moïse, au mont Sinaï, il lui donna les deux tablettes du Témoignage, les tablettes de pierre écrites du doigt de Dieu.

 

 

Le temps est le lieu où se vit l’Alliance pour les hommes.

 

L’Esprit saint consacre pour des ouvrages artisanaux (v. 3 sq.) comme signe du modèle qu’ils expriment ; un « moment » du temps signifie sa présence au-delà du temps : le shabbath comme signe du retrait de Dieu laissant aux hommes le temps des ouvrages, qui précède la rencontre et le retrait ne Dieu.

 

« Poussez vers l’Eternel des cris de joie, Vous tous, habitants de la terre !

Servez l’Eternel, avec joie, Venez avec allégresse en sa présence !

Sachez que l’Eternel est Dieu ! C’est lui qui nous a faits, et nous lui appartenons ; Nous sommes son peuple, et le troupeau de son pâturage.

Entrez dans ses portes avec des louanges, Dans ses parvis avec des cantiques ! Célébrez–le, bénissez son nom !

Car l’Eternel est bon ; sa bonté dure toujours, Et sa fidélité de génération en génération. » (Psaume 100)

 

 

 

<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/429228-exode-31/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=429228">aucun trackback</a>

Exode 30

Par rolpoup :: vendredi 05 mars 2010 à 23:41 :: Général

 

 

 

 

 

 

 

 

De parfums en parfums

 

 

 

Exode 30

1  Tu feras un autel pour offrir de l'encens ; tu le feras en bois d'acacia ;

2  sa longueur sera d'une coudée et sa largeur d'une coudée ; il sera carré, et sa hauteur sera de deux coudées. Ses cornes seront d'une seule pièce avec lui.

3  Tu le couvriras d'or pur, avec son plateau, ses parois et ses cornes, tout autour ; tu lui feras une bordure d'or tout autour.

4  Tu feras au-dessous de la bordure deux anneaux d'or, des deux côtés ; tu en feras de part et d'autre, pour recevoir les barres qui serviront à le porter.

5  Tu feras les barres en bois d'acacia et tu les couvriras d'or.

6  Tu placeras l'autel en face du voile qui est devant le coffre du Témoignage, en face de l'expiatoire qui est sur le Témoignage, là où je te rencontrerai.

7  Aaron y fera fumer de l'encens aromatique ; il en fera fumer chaque matin, lorsqu'il s'occupera des lampes ;

8  Aaron en fera aussi fumer à la tombée du soir, lorsqu'il arrangera les lampes. C'est un encens qui fumera constamment devant le SEIGNEUR, dans toutes vos générations.

9  Vous n'offrirez sur l'autel ni encens profane, ni holocauste, ni offrande végétale, et vous n'y répandrez aucune libation.

10  Une fois par an, Aaron fera l'expiation sur les cornes de l'autel ; avec le sang du sacrifice pour le péché, du sacrifice offert pour l'expiation, on fera l'expiation sur lui une fois par an, dans toutes vos générations. C'est une chose très sacrée pour le SEIGNEUR.

11  Le SEIGNEUR dit à Moïse :

12  Lorsque tu feras le dénombrement des Israélites pour les recenser, chacun d'eux donnera au SEIGNEUR une rançon pour lui-même, lors du recensement ; ainsi, lors de ce recensement, il n'y aura pas de fléau parmi eux.

13  Voici ce que donneront tous ceux qui passeront au recensement : un demi-sicle, selon le sicle du sanctuaire, qui est de vingt guéras ; ce sera un prélèvement d'un demi-sicle pour le SEIGNEUR.

14  Quiconque passera au recensement, depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, donnera le prélèvement du SEIGNEUR.

15  Le riche ne paiera pas plus, le pauvre ne paiera pas moins d'un demi-sicle pour le prélèvement du SEIGNEUR, comme rançon pour eux-mêmes.

16  Tu recevras des Israélites l'argent de la rançon, et tu l'emploieras au service de la tente de la Rencontre ; ce sera une évocation des Israélites devant le SEIGNEUR, une rançon pour eux-mêmes.

17  Le SEIGNEUR dit à Moïse :

18  Tu feras une cuve de bronze, avec sa base de bronze, pour les ablutions ; tu la mettras entre la tente de la Rencontre et l'autel ; tu y mettras de l'eau

19  avec laquelle Aaron et ses fils se laveront les mains et les pieds.

20  Lorsqu'ils entreront dans la tente de la Rencontre, ils se laveront avec cette eau ; ainsi ils ne mourront pas ; de même lorsqu'ils s'approcheront de l'autel afin d'officier et de faire fumer des offrandes consumées par le feu pour le SEIGNEUR,

21  ils se laveront les mains et les pieds ; ainsi ils ne mourront pas. C'est une prescription perpétuelle pour lui et pour sa descendance, dans toutes leurs générations.

22  Le SEIGNEUR dit à Moïse :

23  Toi, prends des meilleures essences odoriférantes : de la myrrhe, de celle qui coule d'elle-même, cinq cents sicles ; du cinnamome odoriférant, la moitié, soit deux cent cinquante sicles ; du roseau odoriférant, deux cent cinquante sicles ;

24  de la casse, cinq cents sicles, selon le sicle du sanctuaire ; et de l'huile d'olive, un hîn.

25  Tu feras avec cela une huile pour l'onction sacrée, une composition de parfums, ouvrage de parfumeur ; ce sera l'huile pour l'onction sacrée.

26  C'est avec elle que tu conféreras l'onction à la tente de la Rencontre et au coffre du Témoignage,

27  à la table et à tous ses ustensiles, au porte-lampes et à ses ustensiles, à l'autel de l'encens, 28à l'autel des holocaustes et à tous ses ustensiles, à la cuve et à sa base. 29Tu consacreras ces choses, et elles seront très sacrées ; tout ce qui les touchera sera consacré.

30  Tu conféreras l'onction à Aaron et à ses fils ; tu les consacreras afin qu'ils exercent pour moi le sacerdoce.

31  Tu diras aux Israélites : Ce sera une huile d'onction sacrée pour moi, dans toutes vos générations.

32  On n'en répandra pas sur le corps d'un être humain, et vous n'en ferez pas de semblable, dans les mêmes proportions ; elle est sacrée, elle sera sacrée pour vous.

33  Quiconque en composera une semblable ou en mettra sur un profane sera retranché de son peuple.

34  Le SEIGNEUR dit à Moïse : Prends des aromates, du stacté, de l'onyx, du galbanum, des aromates et de l'encens raffiné, en parties égales.

35  Tu feras avec cela un encens parfumé, ouvrage de parfumeur ; il sera salé, pur et sacré.

36  Tu le réduiras en poudre et tu le mettras devant le Témoignage, dans la tente de la Rencontre, là où je te rencontrerai. Ce sera une chose très sacrée pour vous.

37  Quant à l'encens que tu feras, vous n'en ferez pas dans les mêmes proportions pour votre usage ; il sera pour toi consacré au SEIGNEUR.

38  Quiconque en fera un semblable pour en sentir l'odeur sera retranché de son peuple.

 

 

Comme au plan visuel la lumière de l’huile parle d’une autre lumière, au plan olfactif, nous voilà avec des parfums saints, consacrés (on ne peut en composer de semblable – v. 33) parlent d’un autre parfum, parfum céleste, qui, lui, est au-delà des sens, au-delà du sens olfactif.

 

« L’Eternel règne : les peuples tremblent ; Il est assis sur les chérubins: la terre chancelle.

L'Eternel est grand dans Sion, Il est élevé au–dessus de tous les peuples.

Qu’on célèbre ton nom grand et redoutable ! Il est saint !

Qu’on célèbre la force du roi qui aime la justice ! Tu affermis la droiture, Tu exerces en Jacob la justice et l’équité.

Exaltez l'Eternel, notre Dieu, Et prosternez–vous devant son marchepied ! Il est saint ! » (Psaume 99, 1-5)

 

 

 

<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/429227-exode-30/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=429227">aucun trackback</a>

Exode 29

Par rolpoup :: mercredi 03 mars 2010 à 23:39 :: Général

 

 

 

 

 

 

 

 

Consécration

 

 

 

Exode 29

1  Voici ce que tu feras pour les consacrer, afin qu'ils exercent pour moi le sacerdoce : prends un taureau et deux béliers sans défaut,

2  du pain sans levain, des gâteaux sans levain pétris à l'huile et des galettes sans levain arrosées d'huile : tu les feras avec de la fleur de farine de froment.

3  Tu les mettras dans une corbeille et tu les présenteras dans cette corbeille en offrant le taureau et les deux béliers.

4  Tu présenteras Aaron et ses fils à l'entrée de la tente de la Rencontre, et tu les laveras avec de l'eau.

5  Tu prendras les vêtements ; tu revêtiras Aaron de la tunique, de la robe de l'éphod, de l'éphod et du pectoral que tu serreras sur lui avec la ceinture de l'éphod.

6  Tu poseras le turban sur sa tête et tu mettras le diadème sacré sur le turban.

7  Tu prendras l'huile d'onction, tu en verseras sur sa tête et tu lui conféreras l'onction.

8  Tu présenteras ses fils et tu les revêtiras de la tunique.

9  Tu ceindras Aaron et ses fils d'une écharpe et tu leur attacheras une tiare sur la tête. Le sacerdoce leur appartiendra par une prescription perpétuelle. Tu investiras ainsi Aaron et ses fils.

10  Tu présenteras le taureau devant la tente de la Rencontre ; Aaron et ses fils poseront les mains sur la tête du taureau.

11  Tu immoleras le taureau devant le SEIGNEUR, à l'entrée de la tente de la Rencontre.

12  Tu prendras du sang du taureau, tu en mettras avec ton doigt sur les cornes de l'autel et tu répandras tout le reste du sang sur le socle de l'autel.

13  Tu prendras toute la graisse qui couvre les entrailles, le lobe du foie, les deux rognons avec la graisse qui les couvre, et tu feras fumer cela sur l'autel.

14  Mais tu jetteras au feu, hors du camp, la chair du taureau, sa peau et ses excréments : c'est un sacrifice pour le péché.

15  Tu prendras l'un des béliers ; Aaron et ses fils poseront les mains sur la tête du bélier.

16  Tu immoleras le bélier ; tu prendras son sang et tu en aspergeras le pourtour de l'autel.

17  Tu couperas le bélier en morceaux ; tu laveras les entrailles et les pattes et tu les mettras sur les morceaux et sur la tête.

18  Tu feras fumer tout le bélier sur l'autel ; c'est un holocauste pour le SEIGNEUR, une odeur agréable, une offrande consumée par le feu pour le SEIGNEUR.

19  Tu prendras le deuxième bélier : Aaron et ses fils poseront les mains sur la tête du bélier.

20  Tu immoleras le bélier ; tu prendras de son sang, tu en mettras sur le lobe de l'oreille droite d'Aaron et sur le lobe de l'oreille droite de ses fils, sur le pouce de leur main droite et sur le pouce de leur pied droit, et tu aspergeras de sang le pourtour de l'autel.

21  Tu prendras du sang qui est sur l'autel et de l'huile d'onction ; tu en feras l'aspersion sur Aaron et sur ses vêtements, sur ses fils et sur les vêtements de ses fils avec lui. Ainsi Aaron et ses vêtements, ses fils et les vêtements de ses fils avec lui seront consacrés.

22  Tu prendras la graisse du bélier, la queue, la graisse qui couvre les entrailles, le lobe du foie, les deux rognons avec la graisse qui les entoure et la cuisse droite : c'est un bélier d'investiture ;

23  tu prendras aussi dans la corbeille de pains sans levain placée devant le SEIGNEUR un pain rond, un gâteau de pain à l'huile et une galette.

24  Tu mettras le tout dans les mains d'Aaron et de ses fils, et tu le dédieras rituellement devant le SEIGNEUR.

25  Tu les prendras ensuite de leurs mains et tu les feras fumer sur l'autel, par-dessus l'holocauste ; c'est une odeur agréable devant le SEIGNEUR, une offrande consumée par le feu pour le SEIGNEUR.

26  Tu prendras la poitrine du bélier d'investiture qui est pour Aaron et tu la dédieras rituellement devant le SEIGNEUR : ce sera ta portion.

27  Tu consacreras la poitrine qu'on dédie rituellement et la cuisse qu'on prélève ; elles auront été dédiée rituellement et prélevée sur le bélier d'investiture, sur ce qui est pour Aaron et sur ce qui est pour ses fils.

28  Elles seront pour Aaron et pour ses fils par une prescription perpétuelle ; elles seront prises sur ce qui appartient aux Israélites : c'est un prélèvement. Ce sera un prélèvement sur ce qui appartient aux Israélites, sur leurs sacrifices de paix ; c'est leur prélèvement pour le SEIGNEUR.

29  Les vêtements sacrés d'Aaron seront pour ses fils après lui ; ils les mettront lorsqu'on leur conférera l'onction, lorsqu'on les investira.

30  Pendant sept jours, le prêtre qui lui succédera parmi ses fils s'en revêtira, puis il entrera dans la tente de la Rencontre pour officier dans le sanctuaire.

31  Tu prendras le bélier d'investiture et tu en feras cuire la viande dans un lieu sacré.

32  Aaron et ses fils mangeront, à l'entrée de la tente de la Rencontre, la viande du bélier et le pain qui est dans la corbeille.

33  Ils mangeront ainsi ce qui a servi d'expiation pour leur investiture et leur consécration ; aucun profane n'en mangera : ce sont des choses sacrées.

34  S'il reste de la viande du sacrifice d'investiture et du pain jusqu'au matin, tu jetteras au feu ce qui en restera ; on ne le mangera pas : c'est une chose sacrée.

35  Tu feras ainsi pour Aaron et ses fils, exactement comme je te l'ai ordonné. Pendant sept jours, tu les investiras.

36  Tu offriras chaque jour un taureau en sacrifice pour le péché, pour l'expiation ; tu ôteras le péché de l'autel en faisant l'expiation sur lui, et tu lui conféreras l'onction pour le consacrer.

37  Pendant sept jours, tu feras l'expiation sur l'autel et tu le consacreras ; l'autel sera très sacré, et tout ce qui entrera en contact avec l'autel sera consacré.

38  Voici ce que tu offriras sur l'autel : deux agneaux d'un an, chaque jour, constamment.

39  Tu offriras le premier agneau le matin, tu offriras le second agneau à la tombée du soir.

40  Avec le premier agneau, un dixième d'épha de fleur de farine pétrie dans un quart de hîn d'huile vierge, et une libation d'un quart de hîn de vin.

41  Tu offriras avec le second agneau, à la tombée du soir, une offrande végétale et une libation semblables à celles du matin ; tu les offriras, comme une odeur agréable, en offrande consumée par le feu pour le SEIGNEUR.

42  C'est un holocauste constant, dans toutes vos générations, que vous offrirez à l'entrée de la tente de la Rencontre, devant le SEIGNEUR : c'est là que je vous rencontrerai, c'est là que je te parlerai.

43  C'est là que je rencontrerai les Israélites ; ce lieu sera consacré par ma gloire.

44  Je consacrerai la tente de la Rencontre et l'autel ; je consacrerai Aaron et ses fils, afin qu'ils exercent pour moi le sacerdoce.

45  Je demeurerai au milieu des Israélites et je serai leur Dieu.

46  Ainsi ils sauront que je suis le SEIGNEUR (YHWH), leur Dieu, et que je les ai fait sortir d'Egypte pour demeurer au milieu d'eux. Je suis le SEIGNEUR (YHWH), leur Dieu.

 

Un lieu symbolique consacré. La manifestation symbolique, rendue visible, de la présence la plus intime de Dieu :

 

« C'est là que je rencontrerai les Israélites ; ce lieu sera consacré par ma gloire. Je consacrerai la tente de la Rencontre et l'autel ; je consacrerai Aaron et ses fils, afin qu'ils exercent pour moi le sacerdoce. Je demeurerai au milieu des Israélites et je serai leur Dieu. »

 

Dieu inaccessible, mais pourtant au milieu de son peuple. Tel est le propos de la médiation d’un lieu symboliquement consacré à cette présence.

 

« Chantez à l’Eternel un cantique nouveau ! Car il a fait des prodiges. Sa droite et son bras saint lui sont venus en aide.

L’Eternel a manifesté son salut, Il a révélé sa justice aux yeux des nations.

Il s’est souvenu de sa bonté et de sa fidélité envers la maison d’Israël, Toutes les extrémités de la terre ont vu le salut de notre Dieu.

Poussez vers l’Eternel des cris de joie, Vous tous, habitants de la terre ! Faites éclater votre allégresse, et chantez ! » (Psaume 98, 1-4)

 

 

 

<a href="http://rolpoup1.zeblog.com/429226-exode-29/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/trackback.php?e_id=429226">aucun trackback</a>
Page précédente / Page suivante

</div> </td> </tr> <tr> <td colspan="2" id="pied">Copyright © <a href="http://rolpoup1.zeblog.com/"> UN AUTRE TEMPS</a> - Blog créé avec <a target="_blank" href="http://www.zeblog.com">ZeBlog</a> </td> </tr> </table> </div> </BODY> </HTML>